Devedjian: Pas de 2e plan de relance

T.V avec agence

— 

Heureux, Un montant de 13,2 milliards d'euros, sur le total de 26 milliards d'euros prévu par le plan de relance du gouvernement, a été injecté dans l'économie française à ce jour, a affirmé, mercredi 15 juillet, Patrick Devedjian, le ministre chargé de la relance économique, estimant qu'un second plan ne serait pas nécessaire.

Interrogé sur Europe 1 , Patrick Devedjian s'est félicité des "très nombreux signes positifs" observés actuellement au plan économique - il a notamment évoqué une "hausse de 35% des contrats" pour le promoteur immobilier Nexity (NXI.FR) - et a souligné que les collectivités locales allaient, à partir de la rentrée prochaine, réaliser de leur côté 54 milliards d'euros d'investissements. Dans ce contexte, le ministre considère qu'il "n'y a pas besoin d'un plan de relance numéro 2", même s'il n'exclut pas des "mesures supplémentaires ponctuelles".

Dans le secteur automobile, Patrick Devedjian a annoncé qu'il souhaitait un prolongement de la prime à la casse, se déclarant "très hostile à (l'idée de la) supprimer brutalement fin décembre", comme cela est prévu.

Enfin, concernant la situation dans la restauration - activité qui a bénéficié récemment de l'abaissement de son taux de TVA de 19,6% à 5,5% - Patrick Devedjian a affirmé qu'elle n'était "pas satisfaisante", déplorant des baisses de prix et embauches trop peu nombreuses.