Le Club Med a perdu 22 millions d'euros

JJ avec agences

— 

Sous l'effet de la crise mondiale, le Club Méditerranée a enregistré au premier semestre de son exercice 2008-2009 clos en avril une perte nette de 22 millions d'euros, contre 9 millions d'euros un an plus tôt, a-t-il annoncé jeudi dans un communiqué. Le résultat opérationnel courant loisirs, l'indicateur de la rentabilité des villages du groupe français, a toutefois grimpé de 7,7% à 28 millions d'euros sur le semestre.

Les réservations cumulées pour l'été enregistrées au 6 juin sont en baisse de 18,3% par rapport à la même période de l'exercice précédent. Le groupe met en avant la réduction des capacités de 8,7% pour l'été et "les effets récents de la grippe A sur les voyages", surtout au Japon, en Chine et aux Etats-Unis. Le chiffre d'affaires s'établit à 724 millions d'euros, en baisse de 4,2%.

Stratégie maintenue

Ces résultats, "réalisés dans un contexte de crise mondiale, sont marqués par une nouvelle progression du nombre de clients sur le haut de gamme" et "la progression de la rentabilité opérationnelle des villages", a commenté Henri Giscard d'Estaing, PDG du Club Med, cité dans le communiqué. "Ils nous confortent dans les choix stratégiques" qui se sont traduits depuis 2004 par la montée en gamme des villages, a-t-il relevé. Le groupe souligne toutefois que la visibilité sur l'activité du second semestre reste "faible", les clients faisant preuve d'attentisme avant de réserver.

Fermetures

Outre la crise, le résultat net a été affecté par des éléments non récurrents comme les coûts de fermeture du village de Bora-Bora (10 millions d'euros) et les coûts de restructuration (12 millions d'euros) liés au plan d'économies du Club Med.

L'homme d'affaires Bernard Tapie avait indiqué mercredi à l'AFP qu'il attendait "la vérification d'un certain nombre de points" figurant dans ces comptes avant de prendre une décision sur une éventuelle entrée dans le capital du Club Med. Cette publication de résultats survient au lendemain de l'annonce de la sortie du groupe hôtelier Accor du capital du Club. Le groupe a récemment opéré une augmentation de capital et une émission obligataire de 102 millions d'euros, pour renforcer son bilan.