Le Crédit Agricole n'utilisera pas la seconde tranche d'aide d'Etat

— 

Le Crédit Agricole ne devrait pas faire à nouveau appel aux deniers publics. Il n'utilisera pas la seconde tranche de l'aide publique proposée par l'État français aux banques. "Le Crédit agricole a participé à la première phase en coordination avec d'autres banques. Maintenant, dans la seconde, nous n'avons pas de besoin", a déclaré Georges Pauget, directeur général, au forum économique de Davos, cité par l'agence Reuters. Il a ajouté que la banque d'affaires du groupe, Calyon, n'avait pas fait de pertes sur les dérivés en octobre et novembre, rapporte l'agence.

L'Etat français doit prochainement injecter 10,5 milliards d'euros supplémentaires dans les six plus grandes banques du pays, à condition que leurs dirigeants renoncent à leurs bonus 2008.