Les montres suisses sont en crise

J. Bx avec AFP

— 

Les exportations horlogères ont continué de chuter en juillet, reculant de 25,9% à 1,2 milliard de francs suisses (790 millions d'euros), a annoncé jeudi la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH).

Les exportations de montres en or ont particulièrement plongé (-31,3%), de même que celles en acier (-26%), précise la FH dans un communiqué. Les montres dans le segment de prix entre 200 et 500 francs suisses est celui qui a le mieux résisté (-7%) tandis que les autres catégories de prix se sont effondrées de plus de 20%, le segment de prix supérieur à 3.000 francs suisses ayant été le plus touché.

Plongeon du marché américain

Par pays, le marché américain, deuxième destination pour les montres helvétiques, a continué de plonger, avec une baisse de 39,2% pendant le mois sous revue. Hong Kong, le premier marché d'exportation du secteur suisse, a vu ses ventes reculer de 31,7%.

Au premier semestre, les exportations horlogères suisses ont chuté de 24,6%, ce recul s'étant accentué en juin en raison de la dégradation de la conjoncture mondiale.