Morano veut préserver les avantages des mères pour la retraite

J. Bx avec AFP

— 

La secrétaire d'Etat à la Famille Nadine Morano a estimé mardi qu'il fallait "trouver un moyen de préserver les avantages" des mères pour la retraite, estimant qu'on pourrait revenir sur ceux-ci quand il y aura une égalité entre hommes et femmes.

"Nous sommes contraints à l'égalité homme-femme" en matière de retraite, après une délibération de la Halde et un arrêt de la Cour de cassation, mais "il nous faut trouver comment nous préserverons ces avantages pour les femmes parce que c'est elles qui assument la maternité", a déclaré Mme Morano sur RMC-BFMTV.

"Quand on voit le niveau de retraite des femmes qui se sont arrêtées au cours de leur carrière pour élever leurs enfants, elles sont extrêmement pénalisées", a-t-elle souligné.

"On pourra revenir (sur les avantages accordés aux mères pour la retraite, ndlr) lorsque l'égalité salariale et des retraites sera au même niveau, et lorsque les hommes participeront aux activités ménagères de la même façon", a estimé Nadine Morano. "Je veux que les hommes prennent leur place à part entière", a-t-elle poursuivi, soulignant que 1% des 730.000 personnes qui prennent un congé parental sont des hommes.

Contrôles insuffisants

La secrétaire d'Etat a estimé qu'il n'y avait "pas suffisamment de contrôles" sur l'égalité salariale et "pas suffisamment d'actions en justice". "Il faudra pénaliser les entreprises qui ne respectent pas" l'égalité salariale, a-t-elle affirmé, estimant qu'il fallait être "opérationnel dans quelques années".

Le ministre du Travail Xavier Darcos organisera à l'automne une concertation sur l'égalité professionnelle avec les partenaires sociaux.

Selon la Cnav, la retraite d'une femme représente en moyenne seulement 77% de celles des hommes. Sans la Majoration de Durée d'Assurance (MDA) dont elles bénéficient actuellement, elle tomberait à 64%.