La Sécu a économisé 132 millions d'euros en luttant contre la fraude

E24 avec AFP

— 

La Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) a affirmé jeudi 5 mars avoir économisé 132 millions d'euros en 2008 grâce à la "lutte contre la fraude, les fautes et les abus", tout en précisant que ce montant représente 0,1% de ses remboursements de soins annuels. Ainsi, près de 37 millions d'euros ont été économisés après des contrôles dans des hôpitaux publics, des cliniques privées ou des maisons de retraite, notamment sur des facturations comprenant des actes ne devant pas y figurer, comme les consultations externes, ou des "doubles facturations", a précisé la Cnam dans un document rendu public jeudi 5 mars.

Des contrôles renforcés des médecins "prescripteurs excessifs" d'arrêts de travail ont permis des économies de 13,3 millions et le "contrôle de la chirurgie esthétique" a permis d'économiser 10,8 millions, a-t-elle aussi indiqué. "La lutte contre la fraude représente un montant important", a déclaré le directeur de la Cnam, Frédéric van Roekeghem, en conférence de presse. "Bien sûr, ça ne peut pas permettre d'équilibrer l'assurance maladie (...) Néanmoins, tout système collectif, à partir du moment où les droits sont définis pour l'ensemble des personnes et où le financement est socialisé doit mettre en place un système de répression de fraude", a-t-il ajouté.

Selon le document de la Cnam, "les montants concernés par la lutte contre la fraude sont également à mettre en perspective avec celui des remboursements de soins: 125 milliards d'euros chaque année" pour le seul régime général (salariés du privé).