Les prix du cuivre devraient progresser jusqu'en 2012

J. Bx avec AFP

— 

Les prix du cuivre devraient progresser tous les ans jusqu'en 2012, portés par un resserrement progressif de l'équilibre entre l'offre et la demande, ont estimé jeudi 20 août les experts du cabinet londonien GFMS.

Pour l'année 2009, le cabinet a révisé en baisse son attente de surplus. Il s'attend à un excédent de 245.000 tonnes, contre 441.000 tonnes dans son précédent rapport. Au lieu de subir une contraction, la consommation devrait finalement enregistrer une modeste hausse cette année, justifient les experts de ce cabinet londonien qui fait autorité dans le secteur des métaux précieux.

Ceux-ci ont constaté une forte consommation de métal en Chine. Ailleurs, ils s'attendent à un redémarrage de la demande à la fin de l'année. Et dès l'année suivante, le cabinet GFMS table sur un déficit de métal rouge. "Une forte reprise de la consommation, couplée à une production minière en baisse, sont les fondations du déficit de 88.000 tonnes que nous anticipons" en 2010, écrivent les analystes.

Amélioration des fondamentaux

"En plus de l'impact direct sur les prix de l'amélioration des fondamentaux (l'offre et la demande, ndlr), le passage du marché à une situation de déficit devrait attirer l'intérêt, classique, des investisseurs pour le métal, ce qui renforcera encore les prix", ajoutent-ils. Le cabinet estime que le déficit de métal devrait perdurer en 2011 et 2012, et même s'aggraver sur cette période, pour atteindre respectivement 121.000 tonnes et 176.000 tonnes.