Les défaillances d'entreprises explosent

J. Bx

— 

Les défaillances d'entreprises en France ont progressé de 21,3% au premier trimestre 2009 par rapport à la même période de l'année précédente, souligne jeudi 16 avril le bilan de la société Altarès, spécialisée dans l'information sur les entreprises. Une évolution dans la lignée de celle constatée en 2008.

Sur la période, Altarès a recensé 15.277 jugements de défaillances, soit des niveaux "comparables à ceux constatés début 1997". "Comme attendu, les défaillances d’entreprises augmentent encore fortement ce début d’année 2009. Et, malheureusement des épisodes encore difficiles peuvent être craints", a commenté Thierry Millon, responsable des études chez Altarès.

Mais, il y a 10 ans, les créations d’entreprises étaient moins nombreuses (environ 210.000 contre près de 330.000 aujourd'hui), souligne Altarès. "Or, les entreprises âgées de 0 à 5 ans représentent invariablement plus de la moitié (56%) des défaillances d’entreprises. Mécaniquement donc, le volume de défaillances tend à croître du fait du dynamisme des créations d’entreprises", poursuit la société.

Les sociétés les plus âgées ne sont pas épargnées, souligne toutefois l'étude. Et près de 500 sociétés de plus de 20 salariés ont fait l’objet d’une procédure au premier trimestre contre 226 un an plus tôt.

"Plus encourageant, le recours au dispositif préventif de la sauvegarde se renforce au fil des mois", souligne Altarès. Le nombre d’ouvertures de ce dispositif - 304 - a plus que doublé (+147,2%) par rapport à début 2008.

Une ordonnance du 18 décembre 2008, applicable depuis le 15 février 2009, est venue réformer le droit des entreprises en difficulté, pour rendre cette procédure préventive plus attractive.