EADS ne livrera pas ses premiers A400M avant trois ans

E24 avec AFP

— 

L'avion de transport militaire d'EADS sera livré "environ trois ans après" le premier vol d'essai, a annoncé le groupe européen dans un communiqué, vendredi 9 janvier. Or, la date de ce premier vol n'est toujours pas fixée. EADS, la maison mère d'Airbus, avait été contrainte fin septembre de reporter le premier vol de l'A400M à une date indéterminée. En cause, des problèmes chroniques avec la propulsion de l'appareil qui ont retardé le développement de ce programme majeur.

Malgré l'impatience de ses clients -dont l'Allemagne (60 exemplaires attendus) et la France (50 exemplaires)- EADS refusait jusque-là de donner une date pour le premier vol et les livraisons. "Airbus Military et EADS veulent discuter du calendrier du programme ainsi que des changements concernant d'autres points du contrat (avec l'organisation OCCAR, ndlr), en particulier certaines caractéristiques techniques" de l'appareil.

Un contrat de 20 milliards d'euros avait été signé en mai 2003 entre Airbus Military et l'OCCAR, l'organisation européenne de coopération en matière d'armement représentant sept pays, pour une commande de 180 appareils. Airbus Military "propose de reprendre la production en série seulement lorsque la mise au point (du programme, ndlr) sera aboutie", a ajouté EADS.

Airbus est toujours en train de travailler avec le consortium chargé de la fabrication du moteur pour déterminer une date pour le premier vol, ajoute le groupe d'aéronautique et de défense.

En attendant, le montant des indemnités de retard qui seront versées n'a pas été dévoilé. Officiellement, "EADS et Airbus Military ne seront en mesure de déterminer les incidences financières qu'une fois qu'un plan industriel sera pleinement déterminé et une fois connue la position d'OCCAR sur cette nouvelle proposition", ajoute encore le groupe.