Allemagne: les banques en appellent au gouvernement

J. Bx avec AFP

— 

Les banques allemandes, souvent accusées de mauvaise volonté dans la distribution de crédits, ont renvoyé la balle mercredi 19 août au gouvernement en lui demandant d'améliorer ses mesures d'aide au financement pour les entreprises.

La fédération des banques allemandes (BdB) a mis en garde dans son rapport mensuel contre de "possibles goulets d'étranglement" dans la distribution du crédit, alors que les effets de la récession "ne sont pas encore vaincus". "Le risque de tels problèmes de financement peut toutefois être sensiblement réduit si le programme (gouvernemental) de garanties et de crédits pour l'économie est rendu plus accessible et avec une relance du marché des produits dérivés", a jugé la fédération.

Berlin a mis en place une enveloppe de 115 milliards d'euros de crédits et garanties financières destinées à aider les entreprises qui étaient saines avant l'éclatement de la crise financière mais qui peinent aujourd'hui à trouver des liquidités. Le ministre fédéral de l'économie Karl-Theodor zu Guttenberg (CSU, conservateur) a lui déclaré "travailler intensément" pour rendre l'accès aux crédits et garanties "plus rapide et plus efficace".

Un "catalogue de mesures"

Son ministère prépare aussi un "catalogue de mesures" destinées à combattre toute pénurie du crédit, a-t-il dit en marge d'une conférence de presse à Berlin. Le BdB met également en garde contre le risque "d'une augmentation des défaillances d'entreprises", ou encore la progression persistante des surcapacités et du chômage.

Les banques allemandes ont fait l'objet de vives critiques ces derniers mois, accusées de corser l'accès aux crédits pour les Petites et moyennes entreprises (PME) et de menacer ainsi une reprise de l'économie.