Le président du constructeur russe Avtovaz démissionne

J. Bx avec AFP

— 

Le président du constructeur automobile russe en difficultés Avtovaz, Boris Aliochine, a présenté sa démission et fait part de son intention de prendre "un autre poste", a indiqué le groupe mardi 25 août.

"Le président d'Avtovaz Boris Aliochine a pris la décision de quitter son poste de chef de la compagnie pour changer de travail", explique le groupe dans un communiqué, qui précise que cette annonce a été faite mardi au cours d'une réunion de la direction. Cette décision doit être examinée prochainement par le conseil d'administration, poursuit le texte.

"M. Aliochine continuera à participer à l'activité de l'usine automobile en restant membre du conseil d'administration", poursuit-il.

Effondrement des ventes

Principal constructeur russe, Avtovaz, dont le groupe français Renault détient 25% du capital, a été durement touché par la crise économique et l'effondrement des ventes de voitures en Russie. En août, il a suspendu pour un mois la production de son usine géante de Togliatti, sur les bords de la Volga, pour écouler son stock de voitures invendues.