Sanofi-Aventis lève 1,5 milliard

— 

Le groupe pharmaceutique Sanofi-Aventis a annoncé jeudi, dans un communiqué, avoir levé un total 1,5 milliard d'euros via deux emprunts obligataires. Le laboratoire "a procédé avec succès au placement de deux émissions obligataires en euros à 5 et 10 ans", qui font suite à deux autres émissions à 4 et 7 ans réalisées en mai pour un total de 3 milliards d'euros.

Le montant de ces deux nouveaux placements obligataires est de 700 millions d'euros pour l'émission à échéance au 10 octobre 2014 et de 800 millions pour l'émission à échéance au 11 octobre 2019. "L’accueil très favorable réservé à ces émissions ainsi qu’aux deux émissions réalisées en mai 2009 confirme la confiance des investisseurs obligataires dans les perspectives du groupe", déclare Sanofi-Aventis dans son communiqué.

A la Bourse de Paris, cette annonce faisait peu bouger le titre, qui grignotait 0,34% à 50,32 euros, dans un marché en baisse de 0,56% à 12H23.

A fin juin, Sanofi-Aventis avait une dette nette de 3,705 milliards d'euros, en augmentation de 1,925 milliard sur un semestre. Confronté à la perte de brevets protégeant ses médicaments phares, le groupe pharmaceutique a multiplié récemment les acquisitions pour développer des relais de croissance. Sanofi-Aventis a ainsi annoncé jeudi le rachat de la société biopharmaceutique française Fovea, spécialisée dans l'ophtalmologie, après avoir acquis fin juillet 80% de la société indienne de biotechnologie Shantha Biotechnics spécialisée dans les vaccins.

Il a également racheté la part de l'américain Merck dans Merial, une coentreprise qu'ils avaient à parts égales dans la santé animale, tandis que dans les médicaments génériques, il a racheté le tchèque Zentiva, le brésilien Medley, le mexicain Kendrick et le suisse Helvepharm.