Heuliez fixé sur son avenir le 8 juillet

G. G. avec AFP

— 

Encore quelques jours de suspens pour Heuliez. Le tribunal de commerce de Niort rendra mercredi 8 juillet sa décision concernant le projet de reprise de l'équipementier automobile par Bernard Krief Consulting. Bernard Krief Consulting, l'unique candidat encore en lice pour cette reprise, a déposé jeudi au tribunal sa proposition de reprise. Le tribunal devait initialement statuer sur le sort d'Heuliez en avril.

"Notre offre concerne 600 salariés et nous prévoyons un effectif de 800 à 900 d'ici à 3 ans" a déclaré à l'issue de la présentation au tribunal le président de Bernard Krief Consulting, Louis Petiet. "Nous sommes sereins et confiants, Heuliez est un très bel outil".

Heuliez doit trouver 45 millions d'euros pour lancer son projet de véhicule électrique, qui constitue son dernier espoir de survie.

Ségolène Royal, présidente (PS) de la région Poitou-Charentes, a fait rentrer le conseil régional de la région au capital de l'entreprise pour 5 millions d'euros. De son côté, l'Etat s'est engagé à aider Heuliez à hauteur de 10 millions d'euros pour son projet de véhicule électrique.