Heuliez: Christine Lagarde va rencontrer Segolène Royal

A.-S. G. avec AFP

— 

La ministre de l'Economie et de l'Emploi Christine Lagarde a déclaré ce dimanche 22 mars qu'elle rencontrerait "dans les prochains jours" la présidente socialiste de Poitou-Charentes Ségolène Royal, au sujet du constructeur et équipementier automobile Heuliez, à la limite du dépôt de bilan.

L'entreprise, installée à Cerizay, est le premier employeur industriel des Deux-Sèvres, avec 1.000 emplois directs et un millier d'autres indirects. La société, propriété de la famille Queveau et dont le repreneur potentiel (l'industriel indien Argentum Motors) a fait faux bond, rencontre des difficultés "depuis un an et demi", a rappelé Christine Lagarde.

Un Comité d'entreprise (CE) extraordinaire doit se tenir ce lundi 23 mars à la demande la CFDT, qui redoute l'échec du montage financier prévu avec le concours de la région socialiste et du gouvernement via le Fonds stratégique d'investissement (FSI). La CFDT craint un refus de financement du FSI et une mise en cessation de paiement dès avril. "Depuis à peu près 6 mois, Luc Chatel (secrétaire d'Etat à l'Industrie) travaille en étroite relation avec Heuliez et tous les acteurs locaux concernés" et "en train de mettre sur pied des propositions", a affirmé Christine Lagarde, lors du Grand Rendez-vous Europe 1/Le Parisien/Aujourd'hui en France.

"On est dans un temps de travail et de préparation pour lequel tous les acteurs sont bienvenus, et on tient bien entendu à ce que tous les acteurs régionaux, au premier rang desquels le conseil régional présidé par Mme Royal, puisse apporter leur écot à ce plan pour une activité d'avenir", a-t-elle ajouté. "Le travail se poursuit et je suis heureuse que la région Poitou-Charentes s'intéresse au dossier, et je recevrai Mme Royal, avec M. Chatel, dans les prochains jours".