La BCE laisse ses taux inchangés

J. Bx avec AFP

— 

La Banque centrale européenne (BCE) a laissé son principal taux directeur inchangé à 1%, a annoncé jeudi un de ses porte-parole, comme attendu par les marchés. Ce taux, qui détermine en théorie le niveau du crédit en zone euro, se situe à ce niveau historique depuis mai.

Lors de la conférence de presse suivant la décision du conseil, le président de l'institution Jean-Claude Trichet a indiqué que l'économie "en zone euro et ailleurs" montrait des "signes croissants de stabilisation". La période de forte contraction de l'économie a touché à sa fin, a ajouté le Français. La BCE prévoit ainsi une reprise "très progressive" de la conjoncture, mais "les incertitudes restent élevées", a-t-il ajouté.

Nouvelles prévisions économiques

Jean-Claude Trichet a par ailleurs dévoilé les nouvelles prévisions économiques de la BCE. Conformément aux attentes des économistes, la BCE a relevé ses anticipations. L'institution table désormais sur une légère croissance de 0,2% du PIB de la zone euro en 2010. Elle s'attendait jusque là à un recul du PIB de -0,3%.

Pour 2009, la BCE s'est aussi montrée plus optimiste, avec une récession estimée à -4,1%, contre -4,6% jusque là. La BCE publie des prévisions de croissance et d'inflation pour la zone euro réactualisées tous les trois mois. Concernant l'évolution des prix, la BCE a en revanche légèrement relevé ses prévisions à 0,4% en 2009, contre +0,3% jusque là, et à 1,2% l'an prochain (contre 1%).