Schwarzenegger veut vendre une prison et un stade

— 

Pour éviter la faillite, le gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger, a assuré que le budget de l'Etat allait devoir subir une série de coupes "profondes et douloureuses" afin de limiter le déficit et a proposé de mettre en vente une prison, un stade et des terrains.

Le gouverneur de l'Etat le plus peuplé des Etats-Unis, avec plus de 37 millions d'habitants, a proposé de freiner les dépenses dans les secteurs de l'éducation, de la santé et du système pénitentiaire, à quelques jours d'un vote des parlementaires de l'Etat, le 19 mai, sur une série de mesures destinées à réduire le déficit.

"Afin de résoudre notre crise de liquidités actuelle, nous ne pouvons éviter les coupes profondes et douloureuses dans les dépenses. Certaines de ces solutions n'avaient jamais été envisagées auparavant", a reconnu Arnold Schwarzenegger.

Le gouverneur a notamment proposé une baisse de 3 milliards de dollars dans le budget de l'éducation, qui aura comme conséquence, en plus de licenciements, une réduction de cinq jours du calendrier scolaire.

Il a indiqué par ailleurs compter recueillir plus d'un milliard de dollars grâce à la vente de propriétés de l'Etat comme le Colisée de Los Angeles, un stade multisports construit en 1923 et estimé à 400 millions de dollars.

Arnold Schwarzenegger prévoit aussi de mettre en vente la prison de San Quintin, située au nord de San Francisco et construite en 1880 -où ont été emprisonnés notamment Charles Manson et l'assassin de Robert Kennedy- qui pourrait rapporter un milliard de dollars, en plus de terrains utilisées habituellement pour l'organisation de foires.

Il a mis de nouveau en garde contre un possible dérapage budgétaire de 21,3 milliards de dollars dû à la crise et a rappelé que pour la première fois depuis 1938, la Californie devrait enregistrer une baisse dans la collecte de l'impôt sur le revenu, pour cause de récession.