Schwarzenegger tente de sauver la Californie de la faillite

E24 avec AFP

— 

Il a le feu vert pour sauver son Etat. La justice en Californie a donné jeudi son autorisation au gouverneur Arnold Schwarzenegger pour réduire le salaire des fonctionnaires et limiter les heures d'ouverture des administrations, afin de tenter de maîtriser un déficit budgétaire abyssal. Alors que l'Etat américain le plus riche et le plus peuplé s'achemine vers un déficit de 40 milliards de dollars, Arnold Schwarzenegger a signé un décret en décembre prévoyant de fermer les administrations deux jours par mois, et d'imposer aux fonctionnaires des congés sans solde correspondants.

Des syndicats avaient contesté ce décret devant la justice, affirmant que seul le pouvoir législatif de l'Etat avait compétence pour prendre de telles mesures. Mais dans un arrêt rendu jeudi, le juge Patrick Marlette a estimé que le décret était justifié en raison de l'urgence de la situation.

Ces réductions budgétaires sont censées durer au moins jusqu'en juin 2010, permettant d'économiser 1,3 milliard de dollars. Nombre des 238.000 fonctionnaires dépendant de l'Etat de Californie seront affectés par cette mesure, qui prévoit de fermer les administrations les premier et troisième vendredi du mois. Depuis des mois, Arnold Schwarzenegger et les élus à l'assemblée de l'Etat s'opposent sur la question d'une hausse d'impôts et de réductions dans les dépenses pour tenter de juguler un déficit qui augmente de 500 dollars chaque seconde et s'approche des 40 milliards.

Cette hémorragie est due à la récession, qui assèche les recettes de l'Etat sans réduire ses dépenses fixes. La situation est devenue tellement critique que le secrétaire au Budget de Californie, John Chiang, a mis en garde contre une cessation de paiements dès le 1er février.