UBS aurait perdu 13 milliards d'euros en 2008

E24 avec AFP

— 

Triste record pour UBS. La première banque suisse devrait annoncer pour 2008 une perte globale de 20 milliards de francs suisses (plus de 13 milliards d'euros), soit la plus grosse perte jamais enregistrée dans la Confédération helvétique, indique dimanche le quotidien alémanique Sonntag sans citer ses sources.

Alors qu'il doit présenter ses résultats annuels le 10 février prochain, l'établissement aurait enregistré une perte de 8 milliards de francs suisses (5,3 milliards d'euros) rien que sur les trois derniers mois de l'année, précise le journal dominical.

Après un an dans le rouge, le bénéfice de 296 millions de francs suisses annoncé en automne, au titre du troisième trimestre, n'aura été qu'une exception. Malgré cette petite accalmie, UBS avait alors reconnu à que la fin de l'année risquait d'être délicate en raison de la crise financière mondiale. Elle avait alors prévenu qu'elle pourrait subir de nouvelles dépréciations, jusqu'à 4,8 milliards sur le dernier trimestre.

L'institution bancaire est une des plus exposées au monde aux crédits hypothécaires à risque américains. Considérée comme au bord du gouffre, elle a bénéficié d'un plan de sauvetage historique des autorités suisses, qui ont débloqué 60 milliards de dollars pour voler à son secours en octobre.