+2% en juillet pour la carte orange

CV avec AFP

— 

Les tarifs de transport public en Ile-de-France seront relevés d'environ 2% au 1er juillet prochain, a annoncé mercredi le Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif), à l'issue de la réunion de son conseil d'administration.

Les forfaits Carte Orange-Navigo vont tous être augmentés de 1,50 euro, sans distinction de zones, précise-t-il dans un communiqué. La carte deux zones mensuelle (Paris et son immédiate périphérie) passera par exemple à 56,60 euros, contre 55,10 euros aujourd'hui.

Le carnet de 10 tickets t+ va être relevé à 11,60 euros, contre 11,40 euros aujourd'hui, le tarif du ticket t+ vendu à l'unité restant inchangé à 1,60 euro.

Autorité organisatrice des transports dans la plus peuplée des régions françaises, le Stif, présidé par Jean-Paul Huchon (PS), souligne qu'il a décidé de n'appliquer qu'"une faible augmentation des tarifs, afin de tenir compte de la période difficile que traversent de nombreux Franciliens".

Il rappelle que les tarifs ont globalement baissé en euros constants ces trois dernières années et que les services de transport proposés aux voyageurs ont été développés sur la même période à hauteur de 400 millions d'euros.

La gratuité ou réduction de 75% a été accordée pour plus d'un million de personnes à revenu modeste, les zones 6, 7 et 8 ont été fusionnées (coût entre 5 et 10 millions) et la gratuité des correspondances avec le ticket t+ a coûté 21 millions.

La région, Paris et les sept autres départements d'Ile-de-France ont porté leurs contributions aux transports publics de 500 millions d'euros en 2006 à 1,1 milliard d'euros aujourd'hui. "Face aux besoins qui sont considérables, il est important d'équilibrer les différents modes de financement", affirme le Stif. Le Stif et la région Ile-de-France, également présidée par M. Huchon, demandent à l'Etat une réévaluation du versement transport payé par les entreprises, bloqué depuis 2005.