TVA dans la restauration: Novelli demande d'aller "plus loin"

E.M. avec AFP

— 

Le secrétaire d'Etat au Commerce Hervé Novelli a demandé mercredi aux restaurateurs d'aller "plus loin" et "plus vite" dans l'application du Contrat d'avenir, qui prévoit des contreparties en termes de prix ou d'emplois en échange de la TVA à taux réduit.

M. Novelli s'exprimait à l'issue d'une réunion avec les neuf syndicats signataires de cet accord, convoqués d'urgence pour faire le point sur son application, après les derniers chiffres sur les prix publiés mardi par l'Insee.

Les prix dans les restaurants n'ont pas bougé en septembre, alors que dans le même temps ceux à la consommation ont baissé de 0,2%, avait annoncé l'Insee.

M. Novelli a déclaré que les négociations salariales dans le secteur allaient reprendre "sur le champ" et devraient "se conclure avant le 30 novembre" et non à la fin de l'année comme cela figurait dans le Contrat d'avenir.

Un "comité de suivi se réunira le 15 décembre" et "conclura définitivement" sur le succès ou non de la baisse des prix globale de 3% demandée aux professionnels de la restauration. Selon l'Insee, les prix n'ont baissé pour l'heure que de 1,6%.