Fram: activité en hausse mais des réservations en baisse de 15%

E24 avec AFP

— 

Dans un marché en berne, les voyagistes résistent mal à la crise. Fram n'est pas épargné, même si le voyagiste affiche une légère hausse en 2008. Les réservations du groupe indépendant de tourisme sont en baisse de 15% pour l'hiver depuis octobre, et le nombre de clients a enregistré une hausse limitée à 1% en 2008, a annoncé mercredi le président du directoire, Antoine Cachin. "Tout le monde va souffrir en 2009, mais nous sommes bien armés pour surmonter cette crise après en avoir passé d'autres", a-t-il déclaré à l'AFP. "Grâce à notre solidité financière, nous avons les moyens de saisir des opportunités", a-t-il ajouté.

Numéro trois en France en termes de chiffre d'affaires, Fram avait annoncé en novembre l'acquisition de Plein Vent (75.000 passagers en 2007). Après cet achat, le nombre de clients de Fram devrait renouer avec les 600.000, pic atteint en 2000. Fram, qui soufflera en avril ses 60 bougies, a transporté 525.000 clients pendant l'exercice commercial 2007/2008 (clos fin septembre), et les recettes engendrées par son activité de voyagiste se sont accrues de 4% pour atteindre 448 millions d'euros. "C'est un bilan honorable dans un marché médiocre", a commenté M. Cachin. L'exercice reste cependant en dessous des objectifs du plan de relance sur trois ans annoncé en juillet 2007, qui vise "650.000 clients en 2010, soit une hausse de 5 à 6% par an". Les comptes de Fram étaient revenus dans le vert en 2007, avec un bénéfice net de 600.000 euros. Le résultat 2008 n'a pas été communiqué.

Conformément au plan, Fram a renforcé le poids de son hôtellerie labellisée, qui constitue désormais 46% des ventes, contre 42,5% il y a un an. Fram compte 33 hôtels-clubs Framissima, 20 Clubs Olé et 32 Framéco. M. Cachin s'exprimait à l'occasion de l'inauguration à Marrakech des Jardins de l'Agdal (258 chambres, dont 17 suites), premier Framissima 5 étoiles classé "Premium". "C'est un test. Nous n'excluons pas d'étendre ce label à d'autres Framissima, en Crète, Tunisie ou République Dominicaine". "Nous n'avons pas décidé de monter en gamme", mais de couvrir l'ensemble des catégories de confort, a-t-il précisé. Autre nouveauté, Fram proposera désormais davantage de "séjours à la carte" afin de "personnaliser les voyages en fonction des désirs des clients". Le Maroc reste la deuxième destination de Fram, derrière l'Espagne, avec 112.415 clients en 2008, quasiment inchangé par rapport à 2007.