Pétrole: le baril touche les 75 dollars

J. Bx avec AFP

— 

Le baril de light sweet crude échangé à New York a touché mardi 25 août vers 14H00 GMT le seuil de 75 dollars, plus atteint depuis fin octobre 2008, après la publication de l'indicateur de confiance des consommateurs américains, qui a rebondi en août au-delà des attentes.

Il est ensuite revenu à sa tendance baissière des heures précédentes, les investisseurs restant craintifs quant à une demande faible, dépendante de la reprise de l'économie mondiale. Le Brent, échangé à Londres, cotait également en baisse.

Le président américain Barack Obama a prévenu mardi qu'une reprise économique complète était "encore loin" aux Etats-Unis, alors qu'il nommait Ben Bernanke pour un second mandat à la tête de la Réserve fédérale (Fed), la banque centrale américaine.

Les stocks pétroliers scrutés

Le marché attendait désormais les données des réserves américaines publiées chaque mercredi. Selon les analystes de Dow Jones Newswire, le niveau des stocks devrait encore baisser, ce qui devrait soutenir les prix.

Les analystes interrogés attendent une chute de 1,6 million de barils de brut, de 1,1 million de barils pour l'essence et, en revanche, une reconstitution de 200.000 barils des réserves de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage).