Quand Bercy rend hommage à Michael Jackson

— 

Laurent Wauquiez est fan. Lagarde, pas vraiment.

Interviewée par Christophe Barbier sur le plateau de LCI, la ministre de l'economie n'a pas joué la langue de bois en répondant à une question à propos de Michael Jackson. "Ayant vécu aux Etats-Unis, vous sentez-vous particulièrement touché, personnellement, par sa disparition?", lui demande le directeur de la rédaction de L'Express.

"Non", lui répond sans ciller Christine Lagarde. "C'est un grand artiste mondialisé, médiatisé, qui s'est produit pendant presque 40 ans finalement. Je suis triste pour ses fans, bien sûr, et pour la musique. Mais je ne suis pas touchée personnellement".

L'interview de Christine Lagarde

Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat à l'Emploi, s'est lui montré plus concerné par la mort de l'icône pop. Il lui a rendu hommage sur Twitter. "#michaeljackson énorme respect pour l'artiste, pour ma génération c'est l'air de rien une voix qui nous a accompagné depuis tout petit", a-t-il écrit dès vendredi matin.

Avant d'ajouter: "souvenirs pêle-mêle: la première vidéo de Thriller à 9 ans, la queue pour acheter Bad parmi les premiers, les essais pour faire le moonwalk". Il ne dit pas en revanche s'il se déguisait aussi en loup-garou…