Le patron de la Nordbank démissionne

E24 avec AFP

— 

Hans Berger, le patron de la banque publique régionale allemande HSH Nordbank a présenté, lundi 10 novembre, sa démission "en raison des conséquences de la crise financière" sur l'institut de Hambourg et du Schleswig-Holstein (nord), selon un communiqué.

HSH Nordbank, qui a déjà passé plus de 2 milliards d'euros de dépréciations depuis le début de la crise financière en 2007, a demandé la semaine dernière 30 milliards d'euros de garanties à l'Etat, dans le cadre du plan fédéral d'aide au secteur bancaire.

Etendue

"Le conseil d'administration n'a pas mesuré l'étendue de la crise et des risques avérés pour la banque", a estimé Hans Berger, cité dans le communiqué. "Depuis le troisième trimestre, les dépréciations financières dépassent le bénéfice opérationnel de la banque", a-t-il constaté. "J'en tire mes responsabilités". Le directeur financier de la banque, Jens Nonnenmacher, a été nommé par le conseil de surveillance pour lui succéder dans l'immédiat.

Premier

Hans Berger devient le premier banquier à démissionner après que sa banque ait demandé à bénéficier du plan d'aide de l'Etat. Le patron de BayernLB, une autre banque régionale secourue par Berlin, que les autorités politiques de Bavière (sud) voulaient limoger, a finalement conservé son poste, défendu par ses salariés. Le patron de la banque privée Hypo Real Estate, qui a bénéficié d'un sauvetage avant la mise en place du plan à l'ensemble du secteur, avait démissionné le 7 octobre.