Natixis renforce ses fonds propres

J. Bx avec AFP

— 

Durement éprouvée par la crise, Natixis va recevoir l'aide sa nouvelle maison-mère BPCE, issue du rapprochement des Banques Populaires et de la Caisse d'Epargne. Le nouvel organe va ainsi apporter sa solidité financière dans le cadre d'une transaction d'échange de dettes visant à renforcer les fonds propres de Natixis.

L'opération, qui aura lieu du lundi 6 juillet au vendredi 31 juillet, se déroulera en deux temps. Dans un premier temps, BPCE va proposer aux investisseurs de racheter "cinq lignes de titres super subordonnés émises par Natixis et deux lignes de titres de préférence émises par deux véhicules garantis par Natixis", explique un communiqué. En échange, BPCE offrira "un montant maximum d’un équivalent de 1,47 milliard d’euros de nouveaux titres".

Cet échange fait "ressortir une prime significative par rapport au cours actuel des titres visés", évaluée en moyenne à 17 points de pourcentage selon BPCE.

Rachat en totalité

Dans un second temps, Natixis rachètera la totalité de ses propres titres à BPCE. La banque "prévoit d’émettre de nouveaux titres super subordonnés qui seront souscrits par BPCE, pour le même montant en principal que les nouveaux titres émis par BPCE dans le cadre de l’opération d’échange", selon un communiqué. Cette opération permettra notamment à la banque de réaliser un gain sur sa dette, puisqu'elle rachètera ces titres avec une décote d'environ 30% en moyenne par rapport au prix initial selon des sources de marché interrogées par l'AFP.

Dans l'hypothèse d'un apport à 100%, le ratio de fonds propres Core Tier 1 de Natixis progresserait en conséquence de 0,4 point de pourcentage, tandis que celui de BCPE augmenterait de 0,2 point de pourcentage.