Un directeur financier au chômage propose 50.000 euros à son futur employeur

Johana Sabroux

— 

Payer pour travailler. C'est la dernière tentative d'un chômeur de 51 ans. Après 9 mois de chômage, l'envoi de 200 CV et une quinzaine d'entretiens, Jean-Pierre Le Floch a a décidé de jouer le tout pour le tout. Cet ancien directeur financier, cadre chez Usinor, Danone, BHV, offre donc à son futur employeur une prime de 50.000 euros. Et il a tout prévu: "Cette prime maximum serait versée tous les mois sur une durée de dix ans, soit environ 500 euros par mois", explique-t-il au Point. "J'assume cette démarche marketing. Mon seul but est de rentrer en contact avec de nouveaux employeurs. À mon âge, je n'ai plus de temps à perdre. Et pour un senior, en France, changer de boîte est particulièrement compliqué..."

Il y a quelques semaines, un jeune diplômé avait lui, décidé de

se vendre aux enchères
sur eBay. La démarche lui avait valu d'être repéré par Martin Hirsh. Le nouveau Haut commissaire à la Jeunesse lui a proposé
un CDD de trois mois
. Jean-Pierre Le Floch espère bien lui aussi attirer l'attention: "Il s’agit de sortir du lot et de se mettre en avant. Par cette action, je cherche à démontrer toute ma motivation à trouver un nouveau poste", résume-t-il sur Keljob.com. Motivé, motivé, il faut rester motivé.


Motivés - zebda
envoyé par seb_STXV