Baisse de 50% des bénéfices de Ryanair

E24 avec AFP

— 

Les résultats du premier semestre de Ryanair, présenté lundi 3 novembre font apparaître une baisse de 47% du bénéfice net au premier semestre (214,6 millions d'euros, contre 407,6 millions un an plus tôt) sous le coup de la flambée du prix du kérosène (la facture s'est alourdie en un an de 393 à 788,5 millions d'euros). "Si les prix pétroliers restent approximativement à 80 dollars le baril l'an prochain, nos bénéfices rebondiront fortement", a pourtant promis Michael O'Leary, dans un communiqué.

En revanche, le chiffre d'affaires est en hausse de 16,5% à 1,811 milliard d'euros sur le semestre clos au 30 septembre, avec 19% de passagers en plus transportés (31,6 millions). "Bien que nous ayons une visibilité réduite, nous pensons à présent que les tarifs moyens du second semestre baisseront de 15 à 20% ce qui amènera des pertes aux troisième et quatrième trimestres", a estimé Michael O'Leary. Cela pourrait amener à une baisse de presque 12% du tarif moyen annuel, "cela étant largement compensé par les baisse des prix du carburant", selon M. O'Leary. "En conséquence notre ligne de prévision précédente reste inchangée et nous pensons toujours pouvoir être à l'équilibre cette année", a-t-il assuré.