Baisse des touristes étrangers cet été

— 

Le gouvernement table sur une "légère croissance" de la fréquentation des touristes français dans l'Hexagone cet été, alors que la crise engendre une "très forte baisse" du nombre de visiteurs étrangers, a annoncé ce jeudi le secrétaire d'Etat au Tourisme Hervé Novelli.

Sur la base de plusieurs enquêtes, le gouvernement prévoit une hausse de 1,1% des nuitées des touristes français en juillet et août, mais une baisse d'environ 20% pour les étrangers. Les étrangers représentent environ 20% des nuitées globales en été en France.

Première place mondiale

La France devrait néanmoins garder sa place de première destination touristique mondiale, car en termes de fréquentation étrangère, "le recul affecte tous les pays", a estimé M. Novelli. La situation est "nettement plus dégradée" en Espagne, a-t-il ajouté.

"Ce sont les Français qui seront l'arbitre du succès de la saison touristique, les touristes français restent le socle majeur de notre activité touristique", a commenté M. Novelli.

26% des Français comptent partir en vacances en France en juillet, contre 27% l'an dernier, et 31% en août (contre 30%), selon le dernier baromètre mensuel de conjoncture touristique TNS Sofres-Atout France. La durée de séjour des Français serait en légère hausse, surtout en août.

"Bonnes promotions"

M. Novelli a appelé les professionnels à se "mobiliser" aux côtés de l'Etat et de "mettre en oeuvre de bonnes promotions" afin de convaincre les indécis. "Ce sont les prix qui font la différence", a-t-il insisté.

Sur l'ensemble de la saison d'été, 59% des Français ont l'intention de partir (en France ou à l'étranger), contre 74% en 2008. "Il reste à conquérir un réservoir de 11% d'indécis", a relevé M. Novelli. 13% des Français renoncent cet été à des vacances pour des raisons économiques.