2,4 milliards de dollars pour la voiture électrique

— 

L'administration Obama a accordé mercredi plus de 2 milliards de dollars d'aides à l'industrie automobile américaine pour que celle-ci développe des voitures électriques et hybrides.

Les fonds sont répartis en 3 tranches: 1,5 milliard de dollars pour la fabrication de batteries; 500 millions pour le développement de moteurs électriques et les composants nécessaires; 400 millions pour tester des systèmes de recharge des véhicules.

Cette aide fait partie du plan de relance de l'économie américaine, d'un budget total de 787 milliards de dollars, annoncé en février dernier.

Les constructeurs automobiles – très lents à se convertir aux voitures propres – ont appelé au développement d'une industrie des batteries sur le sol américain. Une offre locale "fait sens d'un point de vue logistique", a souligné Fritz Henderson, le directeur général de General Motors. GM, qui a opéré une profonde restructuration dans le cadre d'une procédure de faillite, joue une partie de son avenir sur les véhicules propres.

Les batteries de la Volt, la voiture électrique conçue par GM, sont développées par Compact Power, une société basée à Troy, dans le Michigan. Pour l'heure, le poids des batteries est un réel problème auquel doit s'attaquer l'industrie. Celles qui équipent la Volt pèsent 400 kilogrammes.

GM a reçu 106 millions de dollars d'aides pour fabriquer les batteries qui équiperont la Volt. L'argent public ne va pas qu'aux constructeurs américains. Nissan Motor, qui a dévoilé il y a quelques jours un modèle de voiture électrique commercialisable dès l'an prochain aux Etats-Unis et au Japon, a reçu 100 millions de dollars pour développer des stations où les voitures pourront venir recharger leurs batteries.

D'autres entreprises, parmi lesquels Dow Chemicals, Johnson Control, Navistar, Ener1, A123 System, Energ2, Ford et Chrysler recevront des aides pour participer aux efforts du pays dans le domaine des batteries et des technologies des voitures électriques et hybrides, selon une liste publiée mercredi.

Le retard des Américains dans ce domaine est important. 98% des batteries lithium-ion fabriquées dans le monde le sont par des entreprises asiatiques, un marché qui devrait atteindre 16 milliards de dollars d'ici 2020.

Une partie des fonds ira aussi au système universitaire, pour former les étudiants à la mécanique.