Standard & Poor's revoit la note à court-terme de Michelin

E24 avec AFP

— 

Après un avertissement sur résultats le 29 octobre dernier, Standard & Poors a décidé de revoir ses notes court-terme sur Michelin à la baisse. Cette dernière passe de A-2 à A-3. "Le scénario de récession et les baisses de production annoncées par les constructeurs automobiles auront un impact négatif sur la demande de pneumatiques", estime l'agence de notation financière. Ce changement de note reflète donc "la possibilité que la dégradation des conditions de marché peut entraîner des performances et des revenus plus faibles", justifie Standard & Poor's.

La perspective du spécialiste du pneu a aussi été revue. Elle est passée de "stable" à "négative". Là encore, Standard and Poor's intègre la "baisse prévisible de la demande de pneus au quatrième trimestre 2008 et sur l'ensemble de 2009. La visibilité de ce secteur est faible sur les prochains mois".

Standard & Poor's a tout de même maintenu sa note de long terme à "BBB". Le groupe occupe "une position de leader sur le marché et il reste peu sensible aux fluctuations de la production de nouveaux véhicules", justifie l'agence. Seulement 25% des ventes de Michelin dépendent directement des constructeurs.