Paradis fiscaux: Iles Vierges britanniques et Caïmans retirés de la liste grise de l'OCDE

AFP

— 

Les Iles Vierges britanniques et les Iles Caïmans ont été retirées de la liste "grise" des paradis fiscaux après avoir signé les douze accords d'échange d'informations fiscales requis, a annoncé vendredi l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

"La Nouvelle-Zélande a signé un accord d'échange de renseignements fiscaux avec les Iles Vierges britanniques et les Iles Caïmans, portant à 12 le nombre d'accords que les Iles Vierges britanniques et les Iles Caïmans ont à leur actif en matière d'échange de renseignements à des fins fiscales", a indiqué l'organisation dans un communiqué.

En conséquence, les deux archipels ont été retirés de la liste "grise" des paradis fiscaux et figurent désormais sur la liste des "juridictions qui ont substantiellement mis en place la norme fiscale internationale", dite liste "blanche".

Les Caïmans et les Iles Vierges britanniques rejoignent ainsi les quatre autres "juridictions" (Belgique, Luxembourg, Bermudes, Bahreïn) retirées de cette liste "grise" depuis sa publication le 2 avril dans la foulée du G20 de Londres.