Toyota Prius et Honda Insight, l'affrontement des hybrides

Guillaume Guichard

— 

Les ventes de la Honda Insight hybride ont connu un démarrage foudroyant. Le nouveau modèle à bas prix du deuxième constructeur japonais aurait été vendu à 20.000 unités depuis son lancement au Japon en février, selon l'agence Nikkei. Un chiffre qui confirme le succès de l'Insight, après un très bon mois d'avril (numéro une des ventes avec 10.481 unités vendues), et qui dépasse les prévisions de Honda. La performance est d'autant plus remarquable que le marché automobile japonais est en chute libre, ayant perdu 28% en avril.

Le succès de l'Insight sur le marché japonais conforte les ambitions de Honda sur le marché des voitures hybrides. Le constructeur veut écouler 200.000 Insights par an et a annoncé en septembre dernier que les voitures hybrides représenteront 10% de son chiffre d'affaires en 2010. L'enjeu est de taille: il devrait s'écouler près de 4 millions de véhicules hybrides par an à l'horizon 2015, selon le fabricant de batteries Saft.

Hybride simplifié

Pour réussir sur ce marché très largement dominé par la Prius de Toyota (1 million d'unités écoulées depuis 1999), Honda a décidé de casser les prix. L'Insight est par exemple vendue près de 5.000 euros moins cher en France que la Prius, à 17.990 euros, bonus écologique compris. Pour réussir ce tour de force -la technologie hybride est très coûteuse- Honda a développé un moteur hybride simplifié, donc peu cher. Un petit moteur électrique assiste en permanence le moteur essence.

Cette technologie a toutefois un défaut: elle ne fonctionne correctement que sur les petits modèles et s'avère insuffisamment puissante pour propulser de plus gros véhicules. Pour parer à cet inconvénient, Honda a annoncé le lancement prochain d'un moteur hybride "qui sera meilleur que celui de Toyota", a promis Takeo Fukui, le patron de Honda et qui sera suffisamment puissant pour équiper des mini-vans.

Premier échec

Honda n'en est pas à son coup d'essai sur le marché des voitures hybrides. Mais sa première tentative, en 1999, s'était soldée par un échec. Le Japonais avait alors lancé une première version hybride de l'Insight aux Etats-Unis, quelques mois avant la Prius. Mais ce modèle ne pouvait accueillir que deux personnes, les batteries étant tellement volumineuses qu'elles occupaient les places arrière du véhicule. Honda n'en a vendu que 17.000 unités avant d'arrêter sa commercialisation en 2003.

La concurrence entre la Honda Insight et la Toyota Prius risque d'être féroce. Selon l'agence Nikkei, Toyota aurait d'ores et déjà enregistré 75.000 précommandes de la nouvelle version de la Prius qui sort lundi au Japon. Et a annoncé dernièrement la sortie, en 2011, d'une voiture hybride plus abordable, aux environs de 16.000 euros.