Nissan mise sur le dynamisme du marché chinois

J. Bx avec AFP

— 

En difficulté sur la plupart de ses marchés, le japonais Nissan et son partenaire Dongfeng Motor Group, le troisième plus important constructeur automobile chinois, vont dépenser 5 milliards de yuans (732 millions d'euros) pour construire une nouvelle usine pour répondre à la demande croissante du marché chinois.

Etablie à Guangzhou, dans le sud de la Chine, l'unité de production aura dans un premier temps une capacité annuelle de 240.000 véhicules, puis de 700.000 véhicules après l'expansion du complexe, qui sera achevée en 2012, explique un communiqué.

La vitalité de l'économie chinoise et les subventions gouvernementales ont permis au marché automobile domestique de rester dynamique. Les ventes de Nissan en Chine ont ainsi grimpé de 19% au premier semestre, alors que ses ventes mondiales ont chuté de 23%.

La co-entreprise de Dongfeng et Nissan, qui contrôle déjà une usine Guangzhou et une autre dans l'est de la Chine, à Hubei. Ses ventes ont bondi de 41% au premier semestre.