Le Japon veut rendre leur bruit aux véhicules hybrides

J. Bx avec AFP

— 

Loués pour leurs vertus écologiques, les moteurs hybrides ont en revanche un fâcheux défaut: le silence. A petite vitesse, les voitures hybrides n'emploient en effet que le moteur électrique, très silencieux. Pour résoudre cette difficulté, une commission d'experts japonais a été chargée d'étudier différentes solutions pour que la présence d'un véhicule hybride puisse être détectée, même en l'absence de bruit de moteur, a indiqué un responsable joint par téléphone.

"Des automobilistes et des associations d'aveugles japonais nous ont fait part de leurs craintes de voir se multiplier les accidents impliquant des personnes non-voyantes incapables de voir ni entendre venir une voiture", a expliqué ce responsable.

Les experts, qui rendront leur conclusion à la fin de l'année, pourraient recommander d'imposer aux constructeurs la mise en place d'un signal sonore (message vocal, mélodie, bruit synthétique de moteur ou autre alerte) pour prévenir les piétons et cyclistes de la venue d'une voiture hybride ou tout-électrique.

Alarme

Les camions japonais diffusent déjà une alarme suivie d'un message pour signaler qu'ils tournent à droite ou à gauche. Les experts devront aussi juger s'il sera nécessaire d'installer le dispositif sur tous les véhicules hybrides déjà en circulation, dont le nombre ne cesse d'augmenter en raison de la baisse des prix et des fluctuations des tarifs de l'essence.

En avril, le modèle Insight hybride de Honda s'est hissé en tête des ventes de véhicules neufs au Japon, remplacé en mai par la Prius, hybride-vedette de Toyota. "Le nombre d'immatriculations de véhicules hybrides va continuer d'augmenter, d'où la nécessité d'étudier des rapidement des solutions", a souligné le ministère.