Les perceptions de la Sacem en baisse en 2008

E24 avec AFP

— 

Le montant global des perceptions de la Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) devrait diminuer de 0,4% en 2008, de 759 à 756 millions d'euros, et la baisse devrait s'amplifier pour 2009 avec une estimation de -2,8%, a-t-elle indiqué lundi à Cannes. La Sacem, qui a tenu une conférence de presse au Midem (Marché international du disque et de l'édition musicale), a jugé cette "tendance baissière inquiétante pour les auteurs".

Entre 2003 et 2008, la Sacem estime que les sommes qu'elle perçoit ont chuté de 31% (-34% pour les CD et -19% pour les DVD musicaux), soit "un manque à gagner de 41 millions d'euros. "En 2009, cette diminution, mécaniquement corrélée au

déclin des marchés
du CD et du DVD, devrait s'accélérer encore (-18% pour les seules années 2008/2009)", a-t-elle indiqué. Selon la Sacem, "les perceptions sur le multimedia, dont
Internet
, restent à un niveau anormalement dérisoire", avec 9,3 millions d'euros.

"Les accords prometteurs et indispensables conclus avec certains exploitants (Orange, SFR,

Deezer
, Dailymotion...) sont néanmoins aujourd'hui incapables d'apporter aux auteurs des revenus conformes à la valeur résultant de l'exploitation de leurs oeuvres", a déploré la Sacem, qui juge "intenable" l'écart entre l'usage de la musique sur ces réseaux et les revenus que cela génère pour les auteurs.

Face à cette baisse, la Sacem estime "qu'une réévaluation de la redevance (audiovisuelle) serait parfaitement justifiée" et demande des garanties sur les ressources futures de la télévision publique après la fin de la publicité. Elle trouverait en outre "légitime que les fournisseurs d'accès à internet (FAI) participent à la rémunération des auteurs".