L'ADAM porte plainte contre X pour "information trompeuse"

Jocelyn Jovène

— 

Rebondissement dans l'affaire Natixis. L'Association pour la défense des actionnaires minoritaires (ADAM) a porté plainte contre X auprès du procureur de la République à Paris pour "information trompeuse et mensongère, présentation de comptes inexacts ne donnant pas une image fidèle et distribution de dividendes fictifs" a indiqué à E24 sa présidente.

La plainte concerne 90 actionnaires, "qui sont tous des particuliers, des petits porteurs essentiellement clients des Caisses d'Epargne et des Banques Populaires", a ajouté Colette Neuville, ajoutant que l'association a déjà "plus de 1.000 demandes de représentation" en réserve et qu'elle n'arrête pas d'en recevoir tous les jours. Natixis est détenue à parité à hauteur de 71% par les deux groupes mutualistes.

"Pour financer cette banque qui avait un profil de risque important, on a choisi les gens les moins avertis", affirme Colette Neuville. "Ce profil de risque n'a pas été affiché. Dans tous les discours (lettres aux actionnaires, rapports, conférence de presse...), on insiste sur la structure financière solide de la banque, et sur son potentiel de croissance", ajoute la responsable.

Une porte-parole de Natixis contactée par E24 a indiqué avoir appris la nouvelle par voie de presse, et n'a pas souhaité faire de commentaire.

Natixis avait été introduite en Bourse au prix de 19,55 euros en décembre 2006, l'opération attirant 1,5 million d'actionnaires. L'action valait alors 19,55 euros contre moins d'un euro aujourd'hui. Le parquet de Paris n'a pas encore ouvert d'enquête, "cette plainte étant toujours à l'étude", selon cette source. En 2008, la banque a annoncé une perte de 2,8 milliards d'euros.

Jeudi à la Bourse de Paris, l'action gagnait 10,6% à 0,98 euro à 12h11.