Vinexpo ouvre à Bordeaux

E24 avec AFP

— 

Du 21 au 25 juin se tiendra à Bordeaux le salon Vinexpo, le plus grand salon mondial des vins et spiritueux. Il rassemblera cette année entre 40.000 et 45.000 professionnels venus de quarante-huit pays (lire le communiqué),

sur fond de marché rendu atone depuis l'automne en raison de la crise économique
.

"On aborde cette édition avec une grande sérénité, elle sera dans la lignée de la précédente", a affirmé à l'AFP, Xavier de Eizaguirre, Président de Vinexpo et directeur général de Baron Philippe de Rothschild SA. Selon lui, la totalité des 41.000 m2 de stands ont été vendus aux quelque 2.400 exposants et "les réservations de visiteurs sont dans les mêmes proportions qu'aux même dates, il y a deux ans".

"En période de crise, on a un besoin plus grand d'échanger, de rencontrer les acheteurs et de faire le point, et Vinexpo est un excellent moyen de faire le tour du monde en cinq jours", a souligné Xavier de Eizaguirre.

Une fois encore, les exposants venus d'Italie, de France et d'Espagne, qui représentent 52,5% de la production mondiale et plus de 5,6 milliards de bouteilles de vins tranquilles sont très largement présents.

Cette nouvelle édition, qui sera inaugurée dimanche par le ministre de l'Agriculture Michel Barnier, accueillera également cinq nouveaux pays: la Suède, la Biélorussie, l'Egypte, l'Ile Maurice et le Brésil.

Des géants du secteur, notamment les américaines E&J Gallo Winery, une des plus grandes sociétés mondiales de négoce de vins, et Constellation, le plus gros producteur de vin mondial, ainsi que la prestigieuse maison de Champagne Taittinger seront cependant absents. "En 2009, après une présence significative à Prowein et London Wine Trade Fair, nous avons pensé qu'il n'était pas nécessaire de prendre un stand à Vinexpo", a expliqué James Lousada, du service Commercial et marketing de Constellation Europe, qui n'exclut pourtant pas d'y revenir lors des prochaines éditions. Un responsable de Constellation à New York a, pour sa part, invoqué "la situation économique".

Du côté de la maison Taittinger, on dément tout motif économique. "En début d'année, nous avons fait le tour de nos importateurs et beaucoup nous ont dit qu'ils ne viendraient pas, c'est pour cela que l'on a fait le choix de ne pas participer à Vinexpo", a expliqué à l'AFP, Dominique Garreta, directrice du marketing et de la communication de Taittinger. Selon elle, "il y a des salons qui montent en puissance, notamment London Wine Trade Fair où les importateurs sont présents".

Pour E&J Gallo Winery, cette décision est liée au partenariat qu'ils sont en train de signer avec la maison de négoce bordelaise Yvon Mau Freixenet qui va bientôt distribuer leurs vins en France, selon des responsables de ces deux sociétés ayant requis l'anonymat.

En dépit de ces absences remarquées, la ville de Bordeaux affiche cependant, comme chaque année, complet, l'ensemble des hôtels étant remplis depuis quelques semaines.