L'alcool coulera moins cette année!

J. Bx avec agences

— 

"On ne peut pas passer des hausses de prix aussi fréquentes que par le passé dans l'environnement actuel", a-t-il indiqué lors d'une conférence de présentation de la stratégie du groupe. Il a précisé que les hausses de prix concerneraient essentiellement les marchés les plus dynamiques du groupe.

Le groupe a cependant réaffirmé mercredi sa stratégie de "premiumisation", qui consiste à privilégier les produits haut de gamme et qui s'est traduite ces dernières années par une politique de hausse régulière des prix.

"Dans l'environnement actuel, la premiumisation c'est déjà de maintenir nos prix et de résister à la pression à la baisse d'autres acteurs", a affirmé le directeur général du groupe de vins et spiritueux.

Pierre Pringuet a ajouté que le phénomène de déstockage actuellement observé aux Etats-Unis, qui pèse sur les ventes du groupe, pourrait se poursuivre au cours de l'exercice fiscal 2009-2010, qui commencera le 1er juillet.

Dans la présentation publiée mercredi matin sur son site Internet, Pernod Ricard s'était contenté d'indiquer que le phénomène de déstockage aux Etats-Unis devrait continuer à affecter l'activité du groupe au quatrième trimestre de son exercice 2008-2009.

Pierre Pringuet a indiqué que des discussions avec des acquéreurs potentiels étaient toujours en cours dans le cadre du plan de cession d'actifs de Pernod Ricard, mais qu'aucune d'entre elles n'avait pour l'instant abouti.

Pernod Ricard a engagé un plan de cession d'actifs d'un milliard d'euros afin de réduire sa dette, qui a fortement augmenté après l'acquisition début 2008 du groupe suédois Vin&Sprit, propriétaire de la vodka Absolut.

La liqueur à base de café Kahlua n'est pas à vendre, a précisé P.Pringuet, affirmant qu'elle faisait partie des 15 marques stratégiques du groupe. Il a refusé de faire des commentaires sur les spéculations concernant une éventuelle cession de ses vins en Espagne.