Kazaa revient en mode abonnement payant

— 

Avant la technologie des torrents, popularisé notamment par The Pirate Bay, Kazaa régnait sur le monde des échanges de fichiers en "Peer To Peer" (P2P). La marque emblématique des années 2000, tombée en désuétude, s'apprêteraient à lancer une offre payante, révèle CNet.com citant des sources proches de la société.

Le propriétaire de la marque, Altnet, devrait proposer une offre d'abonnement donnant droit de télécharger plus d'un million de titres et des sonneries de téléphone issus des catalogues des quatre principales maisons de disque. D'après le blog TorrentFreak, ce service devrait être facturé 20 dollars par mois.

En 2002, Kazaa avait annoncé fermer son service d'échange de fichiers gratuits, ne pouvant assurer les frais de justice engendrés par les procès intentés à son encontre par les majors. Altnet avait alors transformé Kazaa en système payant... sans plus de succès que Napster, une des toutes premières plateformes d'échange de fichiers, d'abord illégaux, puis payants.

Le retour de Kazaa sur le marché de la musique en ligne survient quelques jours après qu'une société suédoise a annoncé sa volonté de développer une version payante de The Pirate Bay, après avoir racheté le site.

Reste à savoir si ces deux services supporteront la concurrence d'un nouveau site gratuit de partage de fichier par "torrents", OpenBitTorrent, lancé aussi ces derniers jours. Une initiative, d'après les rumeurs qui courent de blogs en blogs, de l'ancienne équipe de The Pirate Bay.