Stanford a utilisé les mêmes ficelles que Madoff

— 

Stanford et Madoff, c'est le même type d'arnaque financière. Des pyramides de Ponzi. La SEC, le gendarme boursier américain, a modifié sa plainte contre le groupe du milliardaire Allen Stanford pour l'accuser de la même escroquerie que celle de Bernard Madoff, selon le texte de cette plainte. "Pendant au mois une décennie, [M. Stanford, son complice James David et son groupe] ont monté un immense schéma de Ponzi", indique cette plainte amendée déposée vendredi devant le tribunal civil de Dallas (Texas, sud) chargé de cette affaire.

"En le mettant en œuvre, il se sont approprié de manière illégale des milliards de dollars de fonds d'investisseurs et ont falsifié les présentations financières de Stanford International dans le but de dissimuler leur escroquerie", ajoute la SEC.

L'autorité de régulation des activités de Bourse, qui poursuit le financier, affirme que Stanford et Davis ont ainsi collecté "jusqu'à février 2009 au moins 1,6 milliard de dollars d'argent des investisseurs à travers des prêts fictifs à Stanford et "investi" un montant indéterminé de fonds d'investisseurs dans des activités spéculatives, non profitables, contrôlées par Stanford".