Paris ouvre en hausse, dans le sillage de l'Asie

— 

La Bourse de Paris a ouvert en légère hausse ce lundi (+1,1%) à 3.527 points. Le contrat à terme sur le CAC 40 avait gagné 0,80% une trentaine de minutes avant l'ouverture de la séance, soutenu par l'embellie sur les places asiatiques à la veille de l'élection présidentielle américaine. Si Tokyo est fermée aujourd'hui, les valeurs à la Bourse de Bangkok étaient en forte hausse (+7,57%) à mi-séance ce lundi à l'instar des autres places financières asiatiques, stimulées par la remontée de Wall Street vendredi. Sydney a pour sa part clôturé lundi en hausse de 5%. La Bourse de Hong Kong a terminé la séance en hausse de 2,69%, soutenue par les valeurs immobilières et la banque HSBC, selon des courtiers.

Vendredi, l'indice parisien avait clôturé en rebond de 2,33% à 3.487,07 points, dans un marché toujours très nerveux, alors que les craintes persistantes de récession mondiale sont loin d'être dissipées.

Les marchés surveillent attentivement le duel électoral aux Etats-Unis. Si les investisseurs de Wall Street parient sans hésitation sur une victoire de Barack Obama, ils ne verraient pas d'un mauvais oeil son concurrent républicain l'emporter. De leur côté, les banques centrales multiplient les signes d'assouplissement de leur politique monétaire. Après la réduction par la Réserve fédérale américaine de son taux directeur, la Banque centrale européenne devrait baisser jeudi son taux directeur d'un demi-point, à 3,25%.

Autre motif d'espoir pour les marchés financiers, le Premier ministre britannique, Gordon Brown, s'est dit optimiste dimanche quant à la possibilité d'obtenir des monarchies pétrolières du Golfe une aide envers le FMI, dans le but de secourir les pays victimes de la crise financière.

En revanche, un grand nombre d'entreprises américaines se retrouvent confrontées à de graves difficultés. Aux Etats-Unis, le nombre des suppressions d'emplois devrait dépasser le million en 2008, un chiffre inédit depuis 2005, pronostique le cabinet de reclassement Challenger, Gray et Christmas.

Dans ce contexte, les investisseurs seront attentifs à la seconde estimation de l'indice PMI du secteur manufacturier en zone euro pour septembre, tandis que l'indice ISM d'activité dans l'industrie pour octobre aux Etats-Unis sera publié à 15h GMT (14h, heure parisienne).