Sony, Nintendo en perte de vitesse aux Etats-Unis

— 

Deux des trois plus gros fabricants de consoles de jeux vidéo au monde continuent leur descente aux enfers sur le marché nord-américain.

En juillet, les ventes de Wii, la console de Nintendo, ont plongé de 55%, tandis que les ventes de PlayStation 3 de Sony ont baissé de 46%, selon les chiffres publiés par le cabinet NPD Group. Microsoft a vu ses ventes reculer de 1% en juillet après une hausse de 9,5% en juin.

Le marché des consoles, jeux vidéo et accessoires a chuté de 29% à 848,9 millions de dollars, selon NPD. Le climat de récession et l'absence de nouveaux titres phares expliquent cette chute.

Ce constat de morosité de l'industrie est confirmé par la publication de ventes de détail en recul aux Etats-Unis et par la publication de résultats en berne chez la plupart des grands éditeurs de jeux vidéo, comme Electronic Arts, Ubisoft ou ActivisionBlizzard.

Point bas ?

Chez NPD, on espère que le mois de juillet marque le point bas du marché. En effet, plusieurs éditeurs devraient lancer de nouveaux titres d'ici la fin de l'année.

Ce vendredi est marqué par la sortie du jeux "Madden NFL" aux Etats-Unis. Les éditeurs préparent d'autres sorties de jeux à partir du mois de septembre et les fabricants de consoles comptent dessus pour redorer leur blason.

Baisse de prix

Certains analystes estiment toutefois que pour relancer le marché du jeu vidéo, les fabricants de consoles devront eux aussi faire un effort en baissant le prix de leurs consoles.

Jusqu'à une période récente, Sony a refusé de répondre aux demandes de grands éditeurs de baisser le prix de sa PS3, qui reste la plus chère du marché. Nintendo a fait de même.

Microsoft a déjà réduit le prix de sa XBox, en faisant le produit le moins cher du marché. Des baisses de prix sont attendues pour le mois d'octobre, selon certains analystes.