Le Fonds de réserve des retraites regagne des couleurs

J. Bx avec AFP

— 

Le Fonds de réserve des retraites (FRR), qui avait perdu près de 20% de sa valeur en 2008 dans le sillage de la crise, a réalisé depuis janvier une performance positive (+3,3%) à la faveur du rebond de la Bourse, a-t-il annoncé jeudi 20 août dans un communiqué.

La performance a été négative au premier trimestre (-6,5%), avant de se redresser de manière spectaculaire au deuxième trimestre, pour atteindre +10,5%. "Cette performance résulte pour l’essentiel du fort rebond des marchés actions depuis la deuxième quinzaine du mois de mars. Elle a permis de renouer avec une performance annualisée légèrement positive", égale à 0,9%, s'est félicité le FRR dans un communiqué.

En conséquence, le Fonds a vu la valeur de ses actifs se regonfler un peu: à la fin juin, le montant des actifs gérés était de 28,8 milliards d'euros, contre 27,7 milliards à la fin décembre. Mais après une baisse de 20% encaissé sur l'ensemble de 2008, le fonds est loin d'avoir retrouvé son niveau de la fin 2007, soit 34,5 milliards.

Nouvelle répartition

Comme il l'avait annoncé en juin, le FRR a procédé à une nouvelle répartition de ses placements pour tenir compte de la conjoncture en réduisant la part des actions au profit des obligations. Au 30 juin, 48% des fonds étaient investis en "actions, immobiliers et matières premières", contre 65% fin 2007. Le Fonds a indiqué toutefois qu'il souhaitait rester investi entre 40 et 60% sur cette classe d'actifs.

Créé en 1999 pour assurer la pérennité des régimes de retraite du privé, le Fonds entend reverser, au minimum, 2,3 milliards d'euros par an entre 2020 et 2040. Il espère néanmoins faire davantage fructifier les fonds qui lui sont confiés et table sur un montant disponible de 83 milliards d'euros en 2020. Depuis sa création, le Fonds est alimenté par un prélèvement social de 2% sur les revenus du patrimoine et de placement.