Morgan Stanley rembourse 950 millions à l'Etat

J. Bx avec AFP

— 

La banque d'affaires américaine Morgan Stanley a annoncé jeudi 6 août qu'elle avait racheté 950 millions de dollars les warrants donnant droit au gouvernement de prendre une participation à son capital, ce qui lui permet de se libérer des contraintes posées à son fonctionnement.

Morgan Stanley avait déjà remboursé en juin les 10 milliards de dollars d'aide reçus dans le cadre du plan de soutien au système financier. En ajoutant les dividendes versés à l'Etat, le coût de l'aide gouvernementale aura été de 1,268 milliard de dollars.

"Morgan Stanley est heureux de racheter ces warrants et d'offrir aux contribuables américains un retour sur investissement annualisé de 20%", a souligné le PDG John Mack, cité dans un communiqué.

Plus de limites sur les rémunérations

En s'affranchissant totalement du cadre du plan de sauvetage du système financier, la banque peut s'affranchir des limitations posées par le gouvernement au fonctionnement des entreprises qu'il a aidées, notamment en matière de rémunération des cadres dirigeants.

Morgan Stanley avait été jugée insuffisamment capitalisée par les autorités fédérales à l'issue des "tests de résistance" dont le résultat avait été publié en mai, mais l'établissement était parvenu à lever 2,2 milliards en quelques heures grâce à une augmentation de capital.

La banque a choisi de reprendre son indépendance en dépit de ses trois trimestres consécutifs de pertes. Celles-ci se sont élevées à 1,25 milliard au deuxième trimestre en raison de la volonté de la direction de limiter sa prise de risques, alors même que les marchés financiers connaissaient une envolée spectaculaire.