Assurance auto: vers une stabilité des primes en 2009

Julien Beauvieux

— 

Après plusieurs années de baisse, les primes d’assurance automobile atterriront en douceur l’an prochain. Première à communiquer la révision de ses tarifs, la Matmut a annoncé des baisses de prix de 2% à 4% suivant le dossier personnel des candidats, et s’est engagée à maintenir ses prix stables jusqu’au 1er janvier 2010. MAAF va de son côté réduire ses primes de 3,9% en moyenne, contre -2% pour la MAIF, tandis que la Macif, numéro un du secteur, comprimera ses tarifs de seulement 0,4% en moyenne. A l’inverse, les prix proposés par MMA s'inscriront en hausse de 1%, du fait de la «hausse du coût des réparations des véhicules endommagés», en lien avec la hausse des matières premières et du coût de la main d’œuvre.

Economies de carburant

Ce facteur, pris en compte par les assureurs dans le calcul des primes, a néanmoins été pour partie compensé par le changement de comportement des automobilistes. Dans un contexte de crise économique et face à la hausse du prix de l’essence, les français ont réduit leur vitesse ainsi que les distances parcourues pour économiser le carburant. Avec à la clef une baisse de la sinistralité, également intégrée dans la révision des tarifs.

Outil de fidélisation

Malgré la baisse continue des primes d’assurance ces dernières années, le ralentissement du marché automobile laisse néanmoins peu de place à un rattrapage tarifaire en 2010. D’autant que le «contrat auto est un levier très important de conquête et de fidélisation», selon Thierry Derez, le PDG du groupe GMF. L’assureur, qui actualise ses tarifs en avril, a lancé en septembre dernier un nouveau contrat auto proposant une baisse de tarif de 3% en moyenne.