Geithner a du mal à convaincre

J. Bx avec AFP

— 

Timothy Geithner doit notamment rencontrer mardi 2 juin le Premier ministre Wen Jiabao, qui avait appelé les Etats-Unis en mars à garantir la stabilité des actifs chinois placés dans ce pays et notamment des 768 milliards de dollars investis en bons du Trésor.

"Les promesses de Geithner n'apportent pas de soulagement aux Chinois", a estimé le Global Times, en commentant le discours prononcé la veille à l'Université de Pékin par le responsable américain. Ce dernier s'est notamment prononcé pour un dollar fort et la réduction du déficit budgétaire américain. Répondant ensuite à une question, il a qualifié de "très sûrs" les placements chinois aux Etats-Unis. La Chine est le premier détenteur étranger de bons du Trésor.

Selon le Global Times, Jin Canrong, professeur à l'Université du Peuple, estime que les assurances de Geithner, si elles démontrent une "bonne attitude", ne sont pas "fiables pour le gouvernement chinois".

Le China Daily souligne pour sa part que, même si la Chine a "peu d'options" d'investissements, "le gouvernement et les experts se sont inquiétés que le déficit croissant de Washington, généré par des emprunts colossaux pour alimenter son plan de relance de l'économie, ainsi qu'une politique monétaire ultra-lâche, ne nuisent à la fois au dollar et aux bons américains".

Le public semble également s'inquiéter selon un sondage en ligne d'un des grands portails chinois, Sina.com, auquel près de 3.700 personnes ont répondu: 81,3% ont estimé les placements en bons du Trésor "pas sûrs", 8,2% seulement estimant le contraire.

Timothy Geithner, un spécialiste de la Chine, sera également reçu mardi 2 juin par le président Hu Jintao.

Face à la crise financière internationale et à la baisse du dollar, la Chine a proposé d'avancer vers la création d'une monnaie de réserve qui viendrait ôter au billet vert son rôle d'étalon du système monétaire international.