Baisse du déficit américain

E24 avec AFP

— 

Le déficit commercial des Etats-Unis a baissé en septembre de 4,4% par rapport à août, avec des exportations et importations en net retrait, selon les chiffres corrigés des variations saisonnières publiés, jeudi 13 novembre, par le département du Commerce américain. Les importations ont enregistré le plus grand recul mensuel jamais constaté dans les données du ministère, baissant de 5,6%, à 211,9 milliards de dollars. Les exportations n'avaient quant à elles jamais autant baissé depuis septembre 2001, avec une chute de 6,0%, à 155,4 milliards de dollars.

Le déficit, qui s'établit à 56,5 milliards de dollars, est légèrement inférieur aux prévisions des analystes, qui tablaient en moyenne sur 57 milliards de dollars. Les exportations et importations américaines avaient atteint leur record historique en juillet, à respectivement 168,1 et 229,4 milliards de dollars.

Importations

La chute des importations s'explique en partie par le recul des prix et de la consommation du pétrole. Les importations de produits pétroliers ont chuté de 15,7% en septembre par rapport au mois précédent pour s'établir à 37,0 milliards de dollars. Les Etats-Unis n'avaient pas importé aussi peu de pétrole (253,3 milliards de barils) depuis février 2003. D'autres catégories de biens ont vu leurs importations fortement baisser, témoignant de la faiblesse de l'activité économique aux Etats-Unis en septembre. C'est le cas des fournitures et matériaux industriels (-9,9% à 65,7 milliards de dollars), des biens de consommation (-7,9% à 40,1 milliards) ainsi que des véhicules et pièces automobiles (-3,8% à 18,6 milliards). Les importations de biens d'investissement augmentent (+1,3% à 38,8 milliards).

Le recul continu des exportations, qui avaient fourni un précieux relais à la croissance américaine au premier semestre, témoigne du ralentissement économique mondiale et de la fin du dollar faible. Parmi les biens exportés, la baisse est sensible dans les fournitures et matériaux industriels (-10,9% à 33,3 milliards de dollars) et les biens d'investissement (-10,0% à 38,1 milliards de dollars). Les biens de consommation (-3,7% à 13,5 milliards) et les véhicules et pièces automobiles (-1,4% à 10,3 milliards) sont moins affectés.

Déficit

L'excédent traditionnel de la balance des services a atteint en septembre 13,1 milliards de dollars, en hausse de 1,1% par rapport au mois précédent. Sur les neuf premiers mois de l'année, le déficit commercial cumulé atteint 534,5 milliards de dollars, en hausse de 1,5% par rapport à la même période de 2007. Les chiffres de septembre confirment le déficit commercial chronique des Etats-Unis avec la Chine, premier partenaire commercial. Celui-ci s'est établi à 27,8 milliards de dollars, les importations américaines depuis la Chine ayant atteint un nouveau record avec 33,1 milliards de dollars. Pour août, le chiffre du déficit commercial américain a été laissé inchangé, à 59,1 milliards de dollars, comme annoncé un mois auparavant.