Lagarde juge le G8 moins pertinent

J. Bx avec AFP

— 

Le costume G8 est-il devenu trop étroit pour l'économie mondiale? C'est en tout cas ce que semble penser Christine Lagarde. "Le G8 est une institution beaucoup plus ancienne et sans doute beaucoup moins pertinente compte tenu de sa composition et compte tenu de l'évolution du monde", a déclaré la ministre en marge des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence.

Fondé en 1975, le G8 réunit les sept pays les plus industrialisés plus la Russie. "De grands acteurs comme les émergents, qu'il s'agisse de l'Inde, de la Chine ou du Mexique sont invités avec un petit strapontin sur le côté", a précisé Mme Lagarde, évoquant les invitations lancées ponctuellement par le G8 à certains pays émergents.

"Le G8 doit impérativement être modifié élargi pour s'adpater aux réalités du temps", a ajouté la ministre. Mme Lagarde a par ailleurs indiqué que le prochain sommet du G20, prévu en septembre aux Etats-Unis, devra permettre de "faire le compte-rendu" des mesures prises pour lutter contre la crise.

"Le troisième G20 au mois de septembre sera, je l'espère, plutôt un G20 de compte-rendu de ce qui aura été mis en oeuvre avec identification d'un certain nombre de nouvelles pistes", a déclaré la ministre à la tribune des Rencontres d'Aix-en-Provence.

Transgression

Après deux réunions à Washington puis à Londres, les responsables des pays du G20 doivent se réunir les 24 et 25 septembre à Pittsburgh, dans l'Est des Etats-Unis. Mme Lagarde a estimé que le G20, qui convie en plus du G8 les grands pays émergents, dont la Chine et le Brésil, était "un organisme de transgression".

"Au cours des 12 derniers mois, nous avons toujours agi dans la transgression soit pour convoquer des instances internationales, soit pour reconfigurer des groupes, soit pour transformer le G20 (...) au rang d'un cercle de chefs d'Etat et de gouvernement en mesure de prendre des décisions", a déclaré la ministre.