Immobilier: pas de reprise avant 2010

Guillaume Guichard

— 

"Le marché français entre dans une phase de correction", selon Standard & Poor's (S&P). Après avoir connu une croissance de 73% entre 2000 et 2008, les prix de l'immobilier devraient baisser de 10% en 2009, prévoit l'agence de notation.

Dans le même temps, le nombre de transactions devrait continuer à chuter, après avoir dégringolé de 42% au cours du premier trimestre 2009, à 22.920 ventes. Cette phase de correction du marché devrait être amplifiée par la hausse attendue du chômage et la baisse de la confiance des ménages, selon S&P.

Reprise

Mais les ferments de la reprise sont déjà là, observe l'agence de notation. "Le marché français souffre d'une offre de logements insuffisante", explique-t-elle. Or, "les mises en chantier vont baisser à 280.000 cette année, contre 370.000 en 2008 alors même que la croissance démographique en exige 500.000 de plus par an".

Le manque croissant de logements devrait par conséquent entraîner un rebond sur le marché de l'immobilier au second semestre 2010.