TF1: Axel Duroux s'en va

— 

Quatre mois après l'annonce de sa nomination
et tout juste un mois après son arrivée effective, Axel Duroux quitte TF1. La cause officielle: des divergences stratégiques avec Nonce Paolini, le président-directeur général du groupe.

Depuis plusieurs semaines, les tensions étaient palpables entre les deux hommes. C'est un problème de "qui fait quoi".

Leur différent sur les programmes est d'ailleurs sorti sur la place publique. Axel Duroux considérait que la responsabilité des programmes de TF1 lui revenait, une prérogative que n'était pas prêt à lacher Nonce Paolini, surtout sur l'information qu'il considère comme un domaine réservé, comme l'indique Le Figaro. Axel Duroux avait dû demander l'arbitrage de Martin Bouygues, le propriétaire de TF1. Ils avait attribué les contenus à Axel Duroux et la gestion à Nonce Paolini. Difficile de commencer ainsi une collaboration.

Artisan du redressement de RTL, Axel Duroux avait pour mission de participer à la relance de la première chaîne de télévision française par le nombre d'auditeurs. Confrontée à la concurrence de nouveaux médias (TNT, Internet), TF1 subit la chute de ses recettes publicitaires et un recul de son audience.

Mais les chiffres d'audience de TF1 sont remontés pendant l'été, entre le moment de l'annonce de l'arrivée d'Axel Duroux et sont entrée effective dans le groupe. Il a donc été confronté à un Nonce Paolini renforcé par les résultats d'audience de l'été qui n'entendait pas lâcher prise sur les programmes.

Ancien d'Endemol France, Axel Duroux a participé à la création de RTL2 et a présidé le directoire du pôle français de RTL.